mercredi 7 mai 2008

" Le monde est un livre et ceux qui ne voyagent pas n'en lisent qu'une page "



Clint Sezalory est décédé en Inde à l'issue d'un magnifique voyage de 3 mois
qu'il avait commencé le 11 janvier 2008.

Bien qu'il venait juste de passer son 25e anniversaire, il avait déjà
vu du monde bien plus que tous ceux qui par manque de moyens, par peur ou ignorance n'auront jamais cette chance.

De Kinshasa a Varanasi en passant par les steppes de Mongolie, il a
découvert mille et une merveilles de la vie : vécu sur 4 continents
et créé des liens exclusifs et uniques avec chacune de ses rencontres.
Il restera a jamais l'ami précieux, le frère et le fils préféré.

Son aventure sur terre s'est fini a Varanasi, une terre sacrée qui
donne a ceux qui ont la grâce d'y mourir le Salut, la Paix et la
Délivrance éternelle.


La terre de Varanasi (Kashi) est le lieu de pèlerinage ultime pour les Hindous depuis une éternité. Benares souvent appelé, Varanasi est la ville de vie la plus vieille dans le monde.
C’est ainsi que Mark Twain l’a décrit:
« Bénares est plus vieille que l'histoire, plus vieille que la tradition, même plus vieille que la légende, et elle a l'air d'être plus vieille que toutes les trois ensemble .»
Les hindous croient que celui qui meurt sur la terre de Varanasi atteindra le salut et la liberté du cycle de naissance et de renaissance. Respecté du Lord Shiva et de Parvati, les origines de Varanasi sont encore inconnues. On croit que le fleuve du Ganges ( qui signifie La Mère ) dans Varanasi a le pouvoir d'emporter les péchés des mortels.



Son papa s'est rendu en Inde  dès le 13 avril et nous a confirmé que Clint est reposé beau et serein.

Clint a attrapé une forme de malaria aigue. Tragiquement mais heureusement, il ne s'est pas rendu compte de la gravité de son état, jusqu'au bout. Ses fièvres lui ont enlevé la vie
par surprise. Nous savons qu'il a bénéficié de tous les soins et de
toute l'attention que nous pouvions espérer.

Jusqu’ à son dernier souffle Clint fut fidèle à lui-même : libre et aventurier ; bercé d'amour,
de beauté, et de curiosité

Nous sommes très forts ensemble et entourés de toutes les personnes
qui nous aiment et aimaient Clint.

Nous sommes si fiers de son merveilleux parcours, si fiers de notre
frère et fils qui a toujours su écouté son cœur et trouver son
essentiel. 
Nous parlons, nous rions, nous pleurons … nous continuons à vivre, enrichi de son histoire.
Avec lui. Pour lui. Pour nous.




Découvrez Bob Dylan!

4 commentaires:

la fiancee a dit…

Les mots... difficile de les trouver ou de les entendre dans pareille situation.
La vie rappelle trop vite ceux qui profite d'elle... alors que nous, on aimerait les garder, près de nous, leur parler, partager encore un peu avec eux ce chemin qu'on a toujours connu à leur côté.
Difficile de croire, difficile d'admettre que la vie désormais sera sans eux... Et pourtant, l'exemple de leur vie, éclatante d'espoir, optimiste et souriante, est ce qui nous pousse à avancer un peu plus loin, poursuivre leurs envies, chercher un peu plus là-bas ce qu'ils voulaient découvrir... ou tout simplement profiter et savourer comme ils ont toujours su faire. Un ami précieux, un oncle, un frère, un fils... à travers nous, nos souvenirs, nos vies... prolonger encore un peu la leur.

Toutes mes pensées vont vers vous en ces tristes moments* .. .

Sood a dit…

Je ne vous connais pas, ni Clint, et je me sens comme un intru en postant un commentaire ici. Le fait est que cette histoire m'a touchée, réellement. Je ne sais pas comment exprimer ce que j'ai ressenti lorsque j'ai lu ces mots ... ces mots qui ont bouleversé quelque chose en moi. Il a fait ce que j'ai toujours rêvé de faire : s'attaquer à la vie, explorer des contrées lointaines de ce monde infini, découvrir des modes de vie différents du nôtre, photographier tout ce qu'il pouvait parce qu'au final c'est tout ce qu'il nous reste : des clichés. Je suis sincèrement désolée pour vous. Je sais que le blog date, je ne sais pas s'il est encore visité, mais sachez que l'histoire de Clint est la plus intéressante, la plus belle que je n'ai jamais lu.
Je vous souhaite le meilleur, et bien plus encore.

vnth a dit…

Le plus difficile est de comprendre pourquoi... on se sent comme un enfant dépourvu d'ailes, mais il n'y a pas vraiment de réponse tangible, la réponse on la côtoie jour après jour après un tel évènement et c'est ainsi que finalement on grandit... j'ai eu la même démarche que toi après la perte d'un être cher, c'est fou à deux mois d'intervalle de ta date. Pardon d'écrire ici, je viens de découvrir ce blog qui me touche.
Puisse le temps apaiser les douleurs.
Virginie

Elodie a dit…

J'étais sur les bancs de la Fac avec Clint, pendant deux ans. Et puis nos vies ont pris des chemins différents.
C'est en découvrant le blog mode de "Sezane" que j'ai fait le rapprochement, découvert ce blog et appris le décès de Clint. J'en suis très touchée, abasourdie et presque dans l'incapacité de réaliser. Nous n'étions pas "très proches" mais nous partagions de bons moments et mon parcours universitaire reste associé à lui, il savait me remotiver et me pousser à travailler davantage.
Je suis très peinée par cette nouvelle.
Les années ont passé mais j'imagine sans mal que votre chagrin lui est toujours intact. Je vous souhaite beaucoup de courage.